Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Pompéi, mars 2010

Article du 20 mai 2010, publié par PO (modifié le 16 avril 2010 et consulté 1341 fois).

Souvenirs de Pompéi

Le vendredi 19 mars, à 10h25 précises, on pouvait voir à l’aéroport d’Orly le groupe des latinistes de Première et de Terminale, accompagné par leurs professeurs Robert De Mari (latin) et François Colodiet (histoire-géographie). Destination : Naples pour un voyage culturel de trois jours comprenant la visite des grands sites archéologiques de la baie, Pompéi et Herculanum. Un voyage de trois jours (ou plutôt deux si on retire les heures de voyage !) particulièrement dense, et qui a commencé le vendredi soir par une visite express de la ville de Naples et une pause photo devant la baie et le monde Vésuve.

Le samedi matin, nous avons visité le site d’Herculanum. Comme la veille, il faisait un temps magnifique et nous avons pu profiter pleinement des villas très bien conservées, des rues encore parfaitement pavées, des Thermopolia (sorte de comptoirs où l’on consommait des boissons chaudes) tout en écoutant les commentaires des MM. Colodiet et De Mari. La ville, qui était autrefois située au bord de la mer, n’a pas été recouverte de cendres lors de l’éruption du Vésuve, mais elle a été submergée par une coulée de boue de plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur. C’est ce qui en fait aujourd’hui son originalité : on y a retrouvé des pièces en bois, comme une armoire ou une barque que l’on peut encore voir aujourd’hui. Pompéi, par contre, a été recouverte par les nuées ardentes le 24 août en -79 avant J.-C., comme en attestent les fameux moulages de Fiorelli. Ces moulages nous ont permis de nous figurer l’attitude des habitants au moment de leur mort, des attitudes révélatrices de la violence des événements. Aujourd’hui, Pompéi est une grande ville très calme où nous nous sommes rendus le samedi après-midi. Nous avons vu la fameuse « domus » avec son atrium, son impluvium, ses cubicula et ses jardins intérieurs reconstitués. Nous sommes entrés dans les termes où l’on voit encore les casiers des vestiaires et les bassins en marbre. L’amphithéâtre était fermé, mais nous avons fait une photo de groupe à l’Odéon (théâtre couvert destiné aux musiciens) et nous sommes passés par l’endroit où s’entraînaient les gladiateurs et par la palestre (lieu où l’on pratiquait les exercices physiques). Certaines fresques et mosaïques très connues se trouvent encore dans les ruines, comme le célèbre « cave canem », mais les plus importantes, et les plus fragiles, sont aujourd’hui exposées au musée archéologique de Naples.

C’est là que nous nous sommes rendus le dimanche matin, avant de reprendre l’avion. Nous y avons trouvé une extraordinaire collection d’œuvres retrouvées sur les sols et les murs des maisons de Pompéi, certaines d’entre elles nous étaient familières étant donné qu’elles se trouvaient dans nos livres de latin depuis la classe de 5ème !

Nous avons tous été très heureux de faire ce voyage. Nous étions peu nombreux et le soir, à l’hôtel (que nous avions pour nous tous seuls), nous avons profité des soirées pour continuer à nous amuser… Le réveil était un peu plus difficile ! Sauf pour les profs, qui ont réussi, le dimanche, à 6h00, à nous faire lever pour emmener les plus courageux d’entre nous au bord de la mer : il fallait voir la baie de Naples et le mont Vésuve, baignés dans la brume du petit matin, et le soleil levant éclairer les ruines d’une villa romaine, c’était un paysage magnifique ! Nous les remercions tous les deux d’avoir organisé ce voyage qui nous permettait de clôturer notre dernière (ou avant-dernière) année de latin à l’Ecole alsacienne par de merveilleux souvenirs et d’illustrer les textes que nous avons traduit en cours. Mais attention, ce voyage est réservé aux latinistes uniquement !

Texte : Léa Griton

Photos : Anne Couvert-Castera

Diaporama : Animaux à Pompéi

Diaporama : Eau à Pompéi

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84