Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Nos petits philosophes

Ou comment parler de choses sérieuses en 12e

Article du 23 novembre 2015, publié par Julie Moneyron, Valérie Faggiolo (modifié le 23 novembre 2015 et consulté 340 fois). Logo : Valérie Faggiolo et Julie Moneyron

Afin de donner un peu plus de sens à nos heures de vie de classe, nous avons décidé cette année de mettre en place des moments de discussion autour de thèmes proches des enfants. C’est l’occasion pour nous de les amener à réfléchir, à mettre des mots sur des émotions mais aussi à découvrir d’autres points de vue... afin de grandir plus sereinement !

Nous pratiquons depuis la rentrée 2015, des moments d’échanges oraux et écrits selon le principe des « ateliers philo » de Pomme d’Api. Cette activité est née d’une première envie : dépasser l’horizon du travail de vie de classe habituel, certes toujours nécessaire et primordial, et aider les élèves à se dégager petit à petit de leur singularité pour aller vers le plus général. Et de sentir aussi ce qui nous relie en tant qu’êtres humains : ce problème ne m’arrive pas qu’à moi mais aussi aux autres.

Les nouveaux programmes officiels de l’école maternelle mettent au premier plan la mobilisation du langage oral dans toutes ses dimensions ainsi que le développement de la notion du « vivre ensemble » : « À travers des situations concrètes de la vie de la classe, une première sensibilité aux expériences morales (sentiment d’empathie, expression du juste et de l’injuste, questionnement des stéréotypes...) se construit. »
Ces ateliers nous semblent également préparer nos élèves à travailler deux des cinq compétences du projet de socle commun pour 2016 : les langages pour penser et communiquer, la formation de la personne et du citoyen.
Nous plaçons aussi ce travail dans la perspective du développement de la culture humaniste, au cœur de notre projet d’Ecole.

Comment se traduisent ces objectifs :

Chaque atelier a comme point de départ une question générale. Voici une liste non exhaustive des thèmes que nous traiterons au cours de l’année :

  •  Pourquoi il faut se séparer parfois ?
  •  Qu’est ce qu’un ami ?
  •  Ce qui est interdit, c’est fait pour nous embêter ?
  •  Ça veut dire quoi se moquer ?
  •  C’est beau ou c’est pas beau ?
  •  Pourquoi faut-il faire des efforts ?

    Nous utilisons comme support une affiche présentant des personnages, incarnés par des animaux récurrents au fil des thèmes, montrant une situation proche de la vie des enfants et qui nous permet de poser les bases de notre discussion. Puis par un jeu de questions, nous tentons d’amener les élèves à :
    faire le récit de leurs expériences personnelles par rapport à ce thème et préciser un sentiment, un jugement, une opinion.
    Elargir le propos à des situations que le groupe n’a peut-être pas envisagé,
    dégager les idées qui concernent la vie scolaire,
    chercher ensemble des solutions si des problèmes sont rencontrés et ce qui peut aider à supporter certaines situations...
    L’enseignante note les propos du groupe afin de réaliser une synthèse dont chacun gardera une trace dans son cahier. Les synthèses sont lues à la séance suivante.
    Enfin, nous proposons un travail écrit qui traite de l’un des aspects du thème évoqué et qui permet à chacun de garder une trace, cette fois plus personnelle.

  • École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

    109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84