Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.
L'actualité de l'École alsacienne
Spectacle théâtral et scientifique - lundi 29 janvier à 20h00
article publié par Brice Parent, le 26 janvier 2018.
Lire l'article / L’Établissement

Un spectacle théâtral et scientifique autour des aurores boréales à ne rater sous aucun prétexte !

Une expérience : La Planeterrella, ou Petite chambre du vent solaire
Un objet : la lumière
Une histoire, celle d’une quête -scientifique- où l’homme devient mythe.
Un récit qui explore cet attachement ténu entre rationnel et imaginaire, lien familier à tout scientifique et que Kristian Birkeland, grand scientifique Norvégien, a vécu de manière paroxystique...

Face à la lumière
lundi 29 janvier à 20h00
Théâtre de l’École alsacienne


Réservation indispensable grâce à notre formulaire en ligne

— -

UN PEU PLUS
Le spectacle présenté ici est construit autour du phénomène des Aurores boréales.
Lorsque Kristian Birkeland, savant Norvégien, eut le premier l’intuition de leurs origines et s’est attaché à les expliquer scientifiquement, ses théories ont été rejetées par la communauté scientifique de l’époque qui n’était pas prête à les accueillir. Cette mise en exil a marqué un tournant dans la vie de cet homme qui aujourd’hui, bien après sa mort, est devenu un mythe dans son propre pays.
Jennifer Anderson et Jean Lilensten ont choisi de nous plonger dans son histoire étrange et incroyable. Le récit met en scène ce personnage à un instant précis de sa vie où réel et imaginaire se fondent, où l’homme rejoint le mythe. Objet de science, la Planeterrella, expérience qui étend celle de Kristian Birkeland, donnera à voir en direct, presque à travers ses yeux, ce que, le premier au monde il a découvert il y a tout juste un siècle : la
formation d’aurores polaires sur une planète, à partir du vent solaire expulsé d’une étoile.
Objet de lumière, ses images projetées en direct créeront une imagerie abstraite.
Incidemment, images et récit se croiseront, se rencontreront comme autant de fenêtres ouvertes sur nos imaginaires.
Durée : 1h20
Public : tout public dès 14 ans
Production : La Compagnie Ithéré

Document(s) joint(s)
falle_ge_reweb.pdf
12 janvier 2018
PDF / 11 Mo
Spectacle théâtral et scientifique - lundi 29 janvier à 20h00
article publié par Brice Parent, le 23 janvier 2018.
Lire l'article / L’Établissement

Un spectacle théâtral et scientifique autour des aurores boréales à ne rater sous aucun prétexte !

Une expérience : La Planeterrella, ou Petite chambre du vent solaire
Un objet : la lumière
Une histoire, celle d’une quête -scientifique- où l’homme devient mythe.
Un récit qui explore cet attachement ténu entre rationnel et imaginaire, lien familier à tout scientifique et que Kristian Birkeland, grand scientifique Norvégien, a vécu de manière paroxystique...

Face à la lumière
lundi 29 janvier à 20h00
Théâtre de l’École alsacienne


Réservation indispensable grâce à notre formulaire en ligne

— -

UN PEU PLUS
Le spectacle présenté ici est construit autour du phénomène des Aurores boréales.
Lorsque Kristian Birkeland, savant Norvégien, eut le premier l’intuition de leurs origines et s’est attaché à les expliquer scientifiquement, ses théories ont été rejetées par la communauté scientifique de l’époque qui n’était pas prête à les accueillir. Cette mise en exil a marqué un tournant dans la vie de cet homme qui aujourd’hui, bien après sa mort, est devenu un mythe dans son propre pays.
Jennifer Anderson et Jean Lilensten ont choisi de nous plonger dans son histoire étrange et incroyable. Le récit met en scène ce personnage à un instant précis de sa vie où réel et imaginaire se fondent, où l’homme rejoint le mythe. Objet de science, la Planeterrella, expérience qui étend celle de Kristian Birkeland, donnera à voir en direct, presque à travers ses yeux, ce que, le premier au monde il a découvert il y a tout juste un siècle : la
formation d’aurores polaires sur une planète, à partir du vent solaire expulsé d’une étoile.
Objet de lumière, ses images projetées en direct créeront une imagerie abstraite.
Incidemment, images et récit se croiseront, se rencontreront comme autant de fenêtres ouvertes sur nos imaginaires.
Durée : 1h20
Public : tout public dès 14 ans
Production : La Compagnie Ithéré

Document(s) joint(s)
falle_ge_reweb.pdf
12 janvier 2018
PDF / 11 Mo
article publié par Brice Parent, le 15 janvier 2018.
Lire l'article / L’Établissement

En raison de la journée pédagogique du 17 janvier 2018, les cours prévus pour les élèves n’auront pas lieu.

Certains cours ou activités peuvent être maintenus, de façon exceptionnelle ; une information spécifique sera alors diffusée aux élèves concernés et à leurs parents.

parents d’élèves et direction
article publié par Romain Borrelli, le 15 janvier 2018.
Lire l'article / L’Établissement

Notez dès à présent les dates des réunions de fin d’année, qui nous permettront de vous présenter la prochaine année scolaire et notamment les choix d’options qui sont proposés aux élèves :

  •  Niveau de 7e : jeudi 01 février 2018 à 18h
  •  Niveau de 6e : mardi 20 mars 2018 à 18h
  •  Niveau de 3e : jeudi 15 mars 2018 à 18h
  •  Niveau de 2e : mardi 13 février 2018 à 18h
  •  Niveau de 1e : mardi 06 mars 2018 à 18h

    Toutes les réunions auront lieu au Théâtre.

  • Spectacle théâtral et scientifique - lundi 29 janvier à 20h00
    article publié par Eric Marsille, Romain Borrelli, le 15 janvier 2018.
    Lire l'article / L’Établissement

    Un spectacle théâtral et scientifique autour des aurores boréales à ne rater sous aucun prétexte !

    Réservation indispensable grâce à notre formulaire en ligne


    EN DEUX MOTS…
    Une expérience : La Planeterrella,ou Petite chambre du vent solaire
    Un objet : la lumière
    Une histoire, celle d’une quête -scientifique- où l’homme devient mythe.
    Un récit qui explore cet attachement ténu entre rationnel et imaginaire, lien familier à tout scientifique et que Kristian Birkeland, grand scientifique Norvégien, a vécu de manière paroxystique...

    Face à la lumière
    lundi 29 janvier à 20h00
    Théâtre de l’École alsacienne

    UN PEU PLUS
    Le spectacle présenté ici est construit autour du phénomène des Aurores boréales.
    Lorsque Kristian Birkeland, savant Norvégien, eut le premier l’intuition de leurs origines et s’est attaché à les expliquer scientifiquement, ses théories ont été rejetées par la communauté scientifique de l’époque qui n’était pas prête à les accueillir. Cette mise en exil a marqué un tournant dans la vie de cet homme qui aujourd’hui, bien après sa mort, est devenu un mythe dans son propre pays.
    Jennifer Anderson et Jean Lilensten ont choisi de nous plonger dans son histoire étrange et incroyable. Le récit met en scène ce personnage à un instant précis de sa vie où réel et imaginaire se fondent, où l’homme rejoint le mythe. Objet de science, la Planeterrella, expérience qui étend celle de Kristian Birkeland, donnera à voir en direct, presque à travers ses yeux, ce que, le premier au monde il a découvert il y a tout juste un siècle : la
    formation d’aurores polaires sur une planète, à partir du vent solaire expulsé d’une étoile.
    Objet de lumière, ses images projetées en direct créeront une imagerie abstraite.
    Incidemment, images et récit se croiseront, se rencontreront comme autant de fenêtres ouvertes sur nos imaginaires.
    Durée : 1h20
    Public : tout public dès 14 ans
    Production : La Compagnie Ithéré

    Document(s) joint(s)
    falle_ge_reweb.pdf
    12 janvier 2018
    PDF / 11 Mo
    Mardi 12 décembre 2017 à partir de 18h30
    article publié par Brice Parent, le 11 décembre 2017.
    Lire l'article / L’Établissement

    A l’occasion de la sortie du n°2-3 de la revue AlleRetour, "Peinture, couleur, etc." avec un cahier spécial consacré à l’oeuvre d’Henri Matisse, Porte-fenêtre à Collioure, cent ans après, projection du film de Pierre Aubry et Rachel Stella Au diable les oiseaux, regarder avec Ellsworth Kelly, un documentaire de 1995 d’une durée de 52 minutes, en présence de Rachel Stella.

    Réservations obligatoires : formulaire de réservation ci-dessous.

    L’Ecole Alsacienne est heureuse d’accueillir, mardi 12 décembre à partir de 18h30 au théâtre Pierre Lamy, l’équipe des collaborateurs de la revue AlleRetour (art, culture, éducation) à l’occasion de la sortie du numéro 2/3, pour une soirée qui sera l’occasion d’une rencontre et d’un échange entre les auteurs et collaborateurs de l’ouvrage et les élèves de l’option arts-plastiques du lycée, ainsi que du public présent.

    La collection Alleretour, créée et dirigée par Martine Royer Valentin depuis 2013, regroupe des textes et des entretiens d’artistes, philosophes, historiens, historiens de l’art, sémiologues, enseignants-chercheurs et professionnels de la vie culturelle. Les numéros deux et trois, rassemblés en un recueil de près de quatre cent pages, dont trente-deux en couleur, réunissent des textes et des entretiens conçus autour de l’intitulé Peinture, couleur, etc., ainsi qu’un cahier consacré au centenaire du tableau d’Henri Matisse : Porte-fenêtre à Collioure, un siècle après.

    Parmi les artistes rencontrés, Christo, Louis Cane, Olivier Mosset, Daniel Deuzeuze, Georges Rousse, Claude Rutault, Stéphane Bordarier, Antoine Perrot, Claude Viallat, nous offrent un témoignage précieux sur l’art de notre temps.

    Rachel Stella, quant-à-elle, nous livrera son point de vue inestimable, en tant que fille d’un artiste contemporain (Frank Stella), figure majeure de l’histoire de l’art américain et en tant que réalisatrice d’un reportage sur Ellsworth Kelly, autre figure incontournable du paysage artistique de l’Amérique contemporaine. Son documentaire : Au diable les oiseaux : Regarder avec Ellsworth Kelly (52min), réalisé avec Pierre Aubry, sera projeté en sa présence.

    A l’issue de la projection, une table ronde permettra un échange entre les différents intervenants, les élèves de l’école et les spectateurs qui le souhaiteront.

    Le programme :

    18h30 / Début de la soirée, présentation générale du volume et du programme avec Royer Valentin, directrice de la collection Alleretour.
    18h40 / Petite table ronde avec quelques auteurs de la revue n°2-3 de la collection Alleretour. (20 mn).
    19h00 / Projection du film de Rachel Stella sur Ellsworth Kelly - (durée 52 mn).
    20h00 / Table ronde avec Rachel Stella et plusieurs intervenants. Questions/réponses avec les lycéens de l’option arts-plastiques (30 mn).
    20h30 / Remise des exemplaires aux contributeurs, vente d’exemplaires, etc. (30 mn).


    Réservation obligatoire :


    Document(s) joint(s)
    alleretour_2-3_sommaire.pdf
    27 novembre 2017
    PDF / 61 ko
    Concours de nouvelles du CDI - 2017/2018
    article publié par Brice Parent, le 4 décembre 2017.
    Lire l'article / L’Établissement

    La plume vous démange ? Vous avez toujours rêvé de devenir écrivain ? Lancez-vous ! et participez au concours de nouvelles organisé par le CDI.

    Cette année le thème du mystère est à l’honneur...

    Un jury de professionnels distinguera les lauréats dans quatre catégories : 6è/5è, 4è/3è, lycée et adultes (nouveauté !).

    Les vainqueurs de chaque catégorie seront récompensés et leurs textes publiés.

    N’hésitez plus ! Rendez votre texte avant le lundi 11 décembre 2017.

    Vous retrouverez ci-dessous tous les renseignements nécessaires (et vous pouvez également retrouver le règlement du concours au CDI).

    Document(s) joint(s)
    re_glement.pdf
    13 octobre 2017
    PDF / 131.1 ko
    Mardi 12 décembre 2017 à partir de 18h30
    article publié par Romain Borrelli, le 4 décembre 2017.
    Lire l'article / L’Établissement

    A l’occasion de la sortie du n°2-3 de la revue AlleRetour, "Peinture, couleur, etc." avec un cahier spécial consacré à l’oeuvre d’Henri Matisse, Porte-fenêtre à Collioure, cent ans après", projection du film de Pierre Aubry et Rachel Stella Au diable les oiseaux, regarder avec Ellsworth Kelly, un documentaire de 1995 d’une durée de 52 minutes, en présence de Rachel Stella.

    Réservations obligatoires : formulaire de réservation ci-dessous.

    L’Ecole Alsacienne est heureuse d’accueillir, mardi 12 décembre à partir de 18h30 au théâtre Pierre Lamy, l’équipe des collaborateurs de la revue AlleRetour (art, culture, éducation) à l’occasion de la sortie du numéro 2/3, pour une soirée qui sera l’occasion d’une rencontre et d’un échange entre les auteurs et collaborateurs de l’ouvrage et les élèves de l’option arts-plastiques du lycée, ainsi que du public présent.

    La collection Alleretour, créée et dirigée par Martine Royer Valentin depuis 2013, regroupe des textes et des entretiens d’artistes, philosophes, historiens, historiens de l’art, sémiologues, enseignants-chercheurs et professionnels de la vie culturelle. Les numéros deux et trois, rassemblés en un recueil de près de quatre cent pages, dont trente-deux en couleur, réunissent des textes et des entretiens conçus autour de l’intitulé Peinture, couleur, etc., ainsi qu’un cahier consacré au centenaire du tableau d’Henri Matisse : Porte-fenêtre à Collioure, un siècle après.

    Parmi les artistes rencontrés, Christo, Louis Cane, Olivier Mosset, Daniel Deuzeuze, Georges Rousse, Claude Rutault, Stéphane Bordarier, Antoine Perrot, Claude Viallat, nous offrent un témoignage précieux sur l’art de notre temps.

    Rachel Stella, quant-à-elle, nous livrera son point de vue inestimable, en tant que fille d’un artiste contemporain (Frank Stella), figure majeure de l’histoire de l’art américain et en tant que réalisatrice d’un documentaire sur Ellsworth Kelly, autre figure incontournable du paysage artistique de l’Amérique contemporaine. Son documentaire : Au diable les oiseaux : Regarder avec Ellsworth Kelly (52min), réalisé avec Pierre Aubry, sera projeté en sa présence.

    A l’issue de la projection, une table ronde permettra un échange entre les différents intervenants, les élèves de l’école et les spectateurs qui le souhaiteront.

    Le programme :

    18h30 / Début de la soirée, présentation générale du volume et du programme avec Royer Valentin, directrice de la collection Alleretour.
    18h40 / Petite table ronde avec quelques auteurs de la revue n°2-3 de la collection Alleretour. (20 mn).
    19h00 / Projection du film de Rachel Stella sur Ellsworth Kelly - (durée 52 mn).
    20h00 / Table ronde avec Rachel Stella et plusieurs intervenants. Questions/réponses avec les lycéens de l’option arts-plastiques (30 mn).
    20h30 / Remise des exemplaires aux contributeurs, vente d’exemplaires, etc. (30 mn).


    Réservation obligatoire :


    Document(s) joint(s)
    alleretour_2-3_sommaire.pdf
    27 novembre 2017
    PDF / 61 ko
    du 27 novembre 2017 au 10 janvier 2018
    article publié par Brice Parent, le 27 novembre 2017.
    Lire l'article / L’Établissement

    Les inscriptions pour la rentrée de septembre 2018 (année scolaire 2018/2019) seront ouvertes du 27 novembre 2017 (20h) au 10 janvier 2018.

    Si vous souhaitez demander l’inscription de votre enfant à l’École alsacienne, vous pourrez le faire sur notre site Internet entre le 27 novembre 2017 (20h- et le 10 janvier 2018.

    Les modalités d’inscription sont présentées de façon détaillée dans la rubrique inscriptions : Inscriptions

    26 janvier 1924
    article publié par Romain Borrelli, le 14 novembre 2017.
    Lire l'article / L’Établissement

    Pour l’École alsacienne qui trouve son origine dans la défaite de 1870, l’armistice de 1918 et la promesse du retour de l’Alsace et de la Moselle à la patrie ont eu une importance toute particulière. En témoigne encore aujourd’hui le canon qui jouxte le Monument aux Morts ramené à l’École ce 11 novembre. Grâce aux archives Pathé que nous remercions, nous mettons en ligne le film tourné lors de l’inauguration en janvier 1924.

    Théodore Beck, directeur de 1891 à 1920, nous décrit ainsi la cérémonie dans ses Souvenirs :

    "Après une courte allocution de M. Jules Scheurer, M. Péquignat, directeur de l’Ecole, prononça l’éloge des professeurs et des anciens élèves morts pour la Patrie ; puis M. Léon Bérard, Ministre de l’Instruction publique, rendit hommage au patriotisme qui anime l’Ecole et à son esprit d’initiative.
    Enfin, après l’appel des Morts fait par M. Jules Steeg, officier aviateur et ancien élève, M. Millerand déposa une magnifique gerbe de fleurs au pied du monument, devant lequel les élèves de l’École, au nombre de 500, défilèrent en jetant des fleurs. »

    Le Grand Collège accueille des filles depuis la rentrée. Vous verrez que parmi les élèves (garçons) qui déposent des fleurs sur le Monument, on peut voir une élève fille.

    Les personnalités qui participent à cet événement illustrent la place particulière que l’Ecole alsacienne au sein du système scolaire républicain. Jules Schreuer est le président du Conseil d’administration, sénateur du Haut Rhin, frère d’Auguste Scheurer-Kestner qui fut l’un des premiers défenseurs de l’innocence du capitaine Dreyfus). Quant à Millerand, le Président de la République, il est père d’un ancien élève.

    On notera à l’arrière plan le bâtiment 6, inchangé alors que le Monument aux Morts a été déplacé dans le jardin de la direction lors des travaux de construction du bâtiment 1 (l’emplacement initial se trouvait dans l’accès pompier, entre l’entrée du foyer et la grille).

    Chargement de la vidéo...

    0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250

    École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

    109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84