Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Téléthon, un combat de 25 ans (2013)

Cahiers de l’EA, 73, 2013

Article du 8 juin 2013, publié par PO (modifié le 6 juin 2013 et consulté 195 fois).

Téléthon, un combat de 25 ans

Entretien avec Mme Jeanneney. Propos recueillis par Thaïs Masséi, Anaïs Pons Prades et Joseph Kemoun.


Mme Jeanneney , qu’est-ce qui est à l’origine de votre engagement dans ce projet et quel est votre rôle ?

Depuis des années, les images du Téléthon me bouleversent et les enfants atteints de maladie génétiques que j’ai pu rencontrer m’ont toujours profondément touchée. Nous étions quelques-uns à penser organiser une manifestation à l’École et cette année nous nous sommes lancés. En effet, l’École doit réaliser des travaux pour que les bâtiments soient accessibles aux élèves handicapés. Elle allait donc aussi aider financièrement la recherche pour ce 25e Téléthon. Une équipe de six personnes pilote ce projet : Anne Couraye, Catherine Guillaud (trésorière), Eloïse François, Jacques Donadieu, Max Piquepaille et moi-même (responsable). Les professeurs de musique et le responsable du groupe rock auront un rôle très important pour la préparation du concert tout comme les institutrices et les professeurs d’arts plastiques pour les décorations et les programmes.

Êtes-vous satisfaite du résultat provisoire à ce jour ? En attendez vous plus, ou moins ?

Les premiers résultats dépassent nos attentes ; nous essayons jour après jour de faire grimper le « compteur ». De plus en plus de personnes se mobilisent, ce qui nous enchante.

Savez-vous ce que le Téléthon peut faire avec le don de l’École alsacienne ?

80% seront utilisés pour la recherche et pour l’aide aux malades et 20% pour le fonctionnement de l’Association France Myopathie (quelques salariés, les affiches, les banderoles…) Mais la plupart des personnes sont des bénévoles.

Comptez-vous rééditer ce projet dans les années à venir ?

Nous espérons que ce sera un succès donc nous envisageons déjà de rééditer ce projet pour faire encore mieux !

Est-ce le premier projet de la sorte ou en aviez-vous déjà organisé un auparavant ?

Personnellement, c’est la première fois que je participe à une telle action de solidarité mais l’École s’est déjà investie dans d’autres associations : les Restos du Cœur, au Petit Collège, des collectes de jouets pour une association de quartier à Stains, des aides à la scolarisation d’enfants très démunis au Burkina Faso et au Viêtnam… Enfin, depuis dix ans, la récolte des « bouchons » continue pour financer l’achat de fauteuils pour handicapés. Ce projet a débuté au Petit collège rejoint ensuite par le Grand collège. Mais une mobilisation intense pendant un mois de toute l’École est, je pense, une première !

Votre but premier est-il de sensibiliser ou de récolter de l’argent ?

Les deux sont liés ! La sensibilisation est très importante car elle permet que la récolte de fonds, qui reste le principal objectif, soit la plus élevée possible.

L’École étant investie dans le Téléthon, pourquoi ne diffuse-t-elle pas plus d’informations sur ce qu’est le Téléthon ?

Dans chaque classe, une information a été donnée aux élèves pour expliquer ce qu’est le Téléthon ainsi que l’engagement de l’École. On peut penser que les élèves en parleront ensuite entre eux et avec leurs parents pour en savoir d’avantage.

***

En conclusion, Madame Jeanneney nous a parlé avec sincérité de son action avec le Téléthon. Ce projet a eu un très grand succès auprès des élèves, mais aussi des professeurs et des anciens élèves de l’École alsacienne.


En faveur du Téléthon :

  •  Concert du 2 décembre 2011
  •  Concert du 8 décembre 2012
  • École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

    109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84