École alsacienne
École alsacienne > 2020 > décembre > 21 > Flash historique #8 – Le 20 décembre 2001

Flash historique #8 – Le 20 décembre 2001

Léopold Sédar Senghor nous quitte : le flash historique de Pierre Collet, élève de Terminale.

Chaque semaine Pierre, élève de Terminale, nous propose un « flash historique » mettant en lien une date de la semaine avec un événement qui a marqué l’Histoire.

Cette semaine : le 20 décembre 2001, Léopold Sédar Senghor quitte ce monde.

Léopold Sédar Senghor le poète, le député français et le premier président sénégalais s’éteint le 20 décembre 2001, à l’âge de 95 ans. Il a marqué la littérature française et a eu une grande importance dans les mouvements d’indépendances africaines dans les années 1960. Il est né en 1906 à Joal au Sénégal alors colonie française. A l’âge de 22 ans,  il décide de partir à Paris pour étudier les lettres. Il réussit brillamment et obtient son agrégation de grammaire en 1935. Léopold commence à écrire des œuvres de poésie qu’il publie à partir de 1945. Son écriture se consacre rapidement à la dénonciation des conditions de « l’indigénat » dans les colonies françaises. Il devient avec l’antillais Aimé Césaire l’un des grands poètes du mouvement de la « négritude ». « La négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, et l’acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture » écrit-il.  De 1944 à 1960,  il est membre de la chaire de la langue et civilisation négro-africaine, à l’École nationale de la France d’outre-mer.

Par ailleurs il mène une vie politique importante. Dès lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il devient le premier député élu à l’Assemblée Nationale où les colonies ont obtenu le droit d’être représentées.  Léopold Sédar Senghor occupe une place importante dans la vie politique française. Il représente  par exemple la France à l’UNESCO.

Le 4 Avril 1960, son rêve se réalise enfin :  le Sénégal devient indépendant. Il est alors élu président, le premier, du Sénégal le 5 Septembre 1960.  Il le reste durant cinq mandats jusqu’en 1980. Il décide à cette date de quitter ses fonctions. Sa politique est marquée par le maintien de relations privilégiées entre la France et son pays. Il s’attache à l’idée d’une collaboration sur un pied d’égalité entre la France et les nouveaux pays indépendants africains.

(Pour aller plus loin)

Léopold Sédar Senghor a obtenu le premier prix de la littérature française en 1963 pour ses œuvres littéraires. Il développe le mouvement de la « négritude » avec Aimé Césaire, mouvement  qui met en avant l’identité noire et l’importance des civilisations africaines. Ce mouvement de littérature francophone est consacré par sa nomination à l’Académie Française en 1983.

Il est aussi un des grands théoriciens politiques du mouvement du panafricanisme, vaste mouvement intellectuel, politique et culturel qui cherche à unir les pays africains autour de leur histoire et de la fierté de leur passé. 

Sur la fin de sa présidence, le régime  devient de plus en plus répressif pour ses opposants.  C’est dans ce contexte difficile qu’il prend la décision de quitter le pouvoir.

Source : 

Illustration : Par Roger Pic — Bibliothèque nationale de France, Domaine public.

Solidarité et ouverture sociale

Solidarité et ouverture sociale

111 700€ de 120 000€ collectés
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.
Détails de facturation

Termes

Total du don : 500,00€

Par mon don, je rends possible les projets de solidarité et d’ouverture sociale de l’École alsacienne

Chers parents,
Chers anciens élèves, Chers amis,

La solidarité entre familles et l’ouverture sociale sont au cœur du projet de l’École alsacienne. Il est donc important que la crise sanitaire ne crée pas des exclus parmi les enfants actuellement scolarisés et ne freine pas l’élan d’égalité des chances.

L’École alsacienne vous propose de venir en aide aux familles dont l’activité professionnelle a été brutalement amoindrie au point qu’elles ne puissent plus financer la scolarité de leurs enfants. D’autre part, nous souhaitons poursuivre la dynamique d’ouverture sociale en étendant les Bourses Charcot au Collège en accueillant deux jeunes lauréats des bourses Charcot dès la classe de 6ème .

En complément des contributions volontaires demandées aux parents, nous avons besoin de vous. Grâce à votre don, le vôtre ou celui de votre entreprise, vous contribuerez à la réalisation de ces deux projets en orientant une partie de vos impôts vers l’École alsacienne.

D’avance, merci pour votre générosité !

Pierre de Panafieu, Directeur de l’École alsacienne
Alain Grangé-Cabane, Pdt de l’École alsacienne
Micheline Kingston, Pdte de l’Association des Parents d’Elèves de l’EA
Marine Nahooray, Pdte de l’Association des Anciens Élèves de l’EA

1er projet : soutien au Fonds d’Urgence Familles

Assurer la continuité pédagogique c’est aussi préserver la scolarité d’un enfant malgré les difficultés financières de ses parents. La crise sanitaire ne doit exclure aucun enfant de l’École alsacienne.

Nous vous proposons d’orienter votre don individuel ou d’entreprise vers le Fonds d’urgence Familles afin d’éviter que des familles fragilisées par la crise sanitaire retirent leurs enfants de l’École alsacienne.

objectif : 60 000 € pour constituer le Fonds dès maintenant

soit l’équivalent du soutien à 30 à 40 enfants dans les 6 prochains mois.
→1 don de 1 000 € (340 € après déduction IR) finance 1 trimestre de scolarité.
→1 don de 3 000 € (750 € après IFI) finance 1 an de frais de scolarité.

2ème projet : Bourses Charcot dès le Collège

En 2019, les dons reçus ont financé trois nouvelles bourses Charcot. Depuis 2014, les bourses Charcot font bénéficier plusieurs élèves du Collège Ronsard (Seine Saint-Denis) d’une scolarité entièrement prise en charge, au lycée de l’École alsacienne. Cette action d’égalité des chances est une réussite pour les lycéens et pour l’École.

L’École souhaite étendre cette action et permettre, dès 2021 d’accueillir deux collégiens lauréats Charcot dès la classe de 6ème.

Objectif : 60 000 € pour ouvrir les bourses Charcot à des élèves de collège

soit financer la scolarité de lauréats Charcot dès la classe de 6e (frais de scolarité, demi-pension, voyages…).
→1 don de 500 € (170 € après déduction IR) finance deux semaines de collège d’un lauréat Charcot.
→1 don de 2 000 € (500 € après déduction IFI) finance 2 mois de scolarité.
→1 don de 8 000 € (2.000 € après réduction IFI) finance une année de scolarité complète.

 

Orientez votre impôt vers la solidarité à l’École alsacienne !

Infos à jour – Avril 2020

IR – Impôt sur le Revenu

Votre don avant le 31/12/20 bénéficie de 66% de réduction d’impôt.

Ex : un don de 1 000 € à l’École alsacienne ne vous coûte que 340 € (don maximum : 20 % du revenu net imposable).

IFI – Impôt sur la Fortune Immobilière (ex ISF)

Votre don avant le 11/06/20 pour l’Île de France (voir dates différentes pour les autres départements) bénéficie de 75% de réduction d’impôt.

Ex : un don de 5 000 € ne vous coûte que 1 250 € (réduction fiscale maximum de 50 000 €/ an soit un don maximal de 66 667 €).

IS – Impôt sur les sociétés

60 % de réduction de votre don avant la clôture de votre exercice fiscal.

NOUVEAU ! Le don de votre entreprise est limité à 5‰ du CA ou au plafond alternatif de 10 000 € de don.

Pour rappel l’École ne bénéficie pas de la Taxe d’apprentissage

Plaquette fundraising EA avril 2020

🚨Retrouvez toutes les informations sur le fonctionnement de l’École alsacienne durant la période d'épidémie : EA - covid-19🚨