École alsacienne
École alsacienne > 2021 > novembre > 15 > 19e Semaine du cinéma

19e Semaine du cinéma

L’École alsacienne fête le cinéma du lundi 29 novembre au vendredi 3 décembre 2021

NB. Nous avons un peu de retard : la billetterie ouvrira finalement à 21h00. Toutes nos excuses.

⚠️ Les réservations pour la 19e semaine du cinéma de l’École alsacienne ouvriront
le mercredi 17 novembre 2021 à 21h00 !
Lors des projections passe sanitaire sera contrôlé à l’entrée de l’établissement.


Lien direct : billetterie.

Une participation symbolique de 2€ par billet est demandée, afin de mieux gérer les réservations et de soutenir la politique de bourses de l’École alsacienne.


Vous pouvez découvrir ci-dessous le programme de cette semaine exceptionnelle.

Durant la semaine, des projections sont également organisée pour les élèves du primaire, en journée.

La 19e​ ​Semaine du Cinéma de l’École alsacienne
Programme
Du lundi 29 novembre au vendredi 3 décembre 2021
Organisée par Gilles Perrin

Lundi 29 novembre 2021

Avant-première (à partir du Collège)
Exceptionnellement, cette année, l’avant-première aura lieu le premier soir de la semaine cinéma. Le film sortira en salle le mercredi 1er décembre 2021.

19h00 : Madres paralelas de Pedro Almodovar, 2021, 120’
avec Penelope Cruz, Milena Smit

Janis et Ana, deux femmes sur le point d’accoucher, se rencontrent dans une chambre d’hôpital. Un lien étroit se tisse entre elles mais le hasard va changer leur vie à toutes les deux…

Avec Madres paralelas, je reviens à l’universel féminin, à la maternité, à la famille. Je parle de l’importance des ancêtres et des descendants. De la présence inévitable de la mémoire. S’il y a de nombreuses mères dans ma filmographie, celles qui forment une partie de cette histoire sont très différentes. En tant que conteur, ce sont les mères imparfaites qui m’inspirent le plus en ce moment. 

Pedro Almodovar, Télérama

À travers la recherche de leurs ancêtres par deux femmes, le cinéaste mêle à nouveau douleurs intimes et drames collectifs. Car Madres paralelas est l’histoire de deux maternités solitaires mais, en creux, c’est aussi celle de cette Guerre civile espagnole (1936-1939) qui n’arrive toujours pas à cicatriser.

Pedro Almodovar, Madres paralelas

Mardi 30 novembre 2021

19h00 J’ai perdu mon corps film d’animation de Jérémy Clapin, 2019, 81’

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Ailleurs, dans la ville, une main coupée s’échappe d’un hôpital, décidée à retrouver son corps. S’engage alors une aventure à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…

J’ai perdu mon corps joue avec les tonalités et les registres, passant du rire à l’émotion, et l’on perçoit le plaisir de Jérémy Clapin à croiser les genres, de la comédie romantique au thriller, du drame social à l’épouvante… Mais ce qui agrège l’ensemble est le souci de donner le fantastique pour vrai, en faisant évoluer cette main coupée dans un environnement qui simule le réel … 

Gilles Ciment, Positif

En présence de Jérémy Clapin, réalisateur du film et de Pierre-Marie Dru, superviseur musical.

J’ai perdu mon corps

Mercredi 1er décembre 2021

19h00 : La Nuit nous appartient, de James Gray, 2007, 117′

New York, fin des années 80. Bobby est le jeune patron d’une boîte de nuit à la mode. Avec l’explosion du trafic de drogue, la mafia russe étend son influence sur le monde de la nuit.
Pour continuer son ascension, Bobby doit cacher ses liens avec sa famille. Seule sa petite amie, Amada, est au courant : son frère, Joseph, et son père, Burt, sont des membres éminents de la police new-yorkaise…

Chaque jour, l’affrontement entre la mafia russe et la police est de plus en plus violent, et face aux menaces qui pèsent contre sa famille, Bobby va devoir choisir son camp…

J’ai voulu faire une tragédie moderne : jamais l’Amérique n’a été aussi gangrenée, jamais les frontières de classe n’ont été aussi tranchées que maintenant. Où cette maladie a-t-elle commencé ? Dans les années 1980. Cette affection se nomme le capitalisme moderne…

James Gray

En présence de David Frenkel (producteur et éditeur de Conversations avec James Gray de Jordan Mintzer, 2012) qui viendra nous parler de ce grand réalisateur du cinéma américain d’aujourd’hui.

La Nuit nous appartient

Jeudi 2 décembre 2021

19h30 : Nanouk l’esquimau 1922, 78’ de Robert Flaherty

Dans ce premier documentaire de l’histoire du cinéma, Robert Flaherty filme la vie nomade d’une famille Inuite à la recherche de nourriture dans la région de Port Harrison sur la côte est de la baie d’Hudson au Canada. Durant l’été, Nanouk pêche le saumon et le morse mais l’hiver, la famine guette ; il est impératif de trouver de quoi se nourrir et protéger la famille contre le froid polaire – la séquence de la fabrication de l’igloo dans l’urgence est un moment d’une exceptionnelle intensité. Et lorsque le jour se lève, la quête reprend et la vie continue…

En présence de Mathieu KLITTING, directeur de l’École polaire du Français, témoin des pôles

Nanouk l’esquimau

Vendredi 3 décembre 2021

19h00 : soirée de Clôture
Les Héritiers de Marie-Castille Mention Schaar, 2014, 105′

Les Héritiers est inspiré d’une histoire vraie : une professeure convainc sa classe de seconde la plus faible de se présenter au Concours national de la résistance et de la déportation, défi qui va les transformer.

Le scénario du film, inspiré d’une histoire vraie, a été d’abord écrit par Ahmed Dramé, un des élèves de cette classe, profondément marqué par cette compétition qui lui a ouvert des portes qu’il croyait fermées à jamais.
Pour diffuser largement cette aventure, il a voulu en faire un film et a soumis un texte de 60 pages à la cinéaste Marie-Castille Mention-Schaar… L’Ecole des lettres, décembre 2014

En présence de la réalisatrice, Marie-Castille Mention-Schaar La projection sera suivie d’un buffet de clôture.

Les Héritiers

Tout le programme

Retrouvez ci-dessous le programme en PDF :

19e-sc-prog-2

Utilisation des données personnelles – RGPD

Conformément à ses engagements de respect de la vie privée, l’École alsacienne garantit la confidentialité et la sécurité des données personnelles.
Nous collectons des données personnelles au travers de ce formulaire Weezevent afin d’établir la liste des participants et de pouvoir organiser dans de bonnes conditions l’évènement ci-dessus.
Nous pouvons également utiliser l’adresse mail, et/ou le numéro de téléphone portable, afin de fournir aux participants des informations concernant l’évènement (rappel, annulation, modification, …).
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Général européen pour la Protection des Données (RGPD) applicable depuis le 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de celles-ci, sachant que l’opposition à la collecte et au traitement des données personnelles nécessaires à l’évènement engendrerait l’impossibilité d’y participer.
Aucune exploitation commerciale de ces données ne sera réalisée, ni aucune cession à un tiers.
Après l’évènement, ces données seront conservées par l’École alsacienne et par la société Weezevent, à des fins d’archivage uniquement.
Par ailleurs, la société Weezevent déclare être en conformité avec le RGPD.