École alsacienne
École alsacienne > 2021 > mars > 15 > Flash historique #17 – Le 19 mars

Flash historique #17 – Le 19 mars

La signature des accords d’Évian : le flash historique de Pierre, élève de Terminale.

Chaque semaine Pierre, élève de Terminale, nous propose un “flash historique” mettant en lien une date de la semaine avec un événement qui a marqué l’histoire.

Le 19 mars 1962, à Évian les membres du GPRA (gouvernement provisoire de la république algérienne) et du gouvernement français signent les accords d’Évian. Ces accords mettent fin à 132 ans d’occupation française en Algérie.  Aujourd’hui avec le rapport de l’historien Benjamin Stora commandé par le gouvernement français la mémoire de la guerre d’Algérie est au cœur de l’actualité. La date du 19 mars 1962 est l’une des plus marquantes du conflit. Qu’est-ce que sont les accords d’Évian et qu’elles en ont été les conséquences ?

Les accords d’Évian sont l’aboutissement de la longue histoire de l’occupation de l’Algérie par la France. Depuis 1830 et la prise d’Alger par le roi Charles X, la France s’est progressivement installée sur ce territoire. Pour la France, l’Algérie est bien plus qu’une colonie. Elle fait partie de son territoire, car elle en a fait trois départements  Alger, Oran et Constantine au même titre que des départements de la métropole comme Paris ou le Finistère. De nombreux mouvements indépendantistes se sont développés, notamment depuis le retrait de la France en Indochine et l’indépendance de ces pays. Toutes les possessions  françaises d’Afrique sont en ébullitions et veulent leurs indépendances. Tout particulièrement, les départements d’Algérie avec les événements de “Toussaint Rouge” en novembre 1954. Cette date marque le début de la guerre d’Algérie, même si à l’époque la guerre n’est pas reconnue par la France qui parle des “évènements”. La guerre dure 7 ans avec de nombreux attentats,  atrocités des deux côtés. Cette guerre sera même l’une des raisons d’un grand changement politique en France avec le retour comme président de la République du général de Gaulle formant la Ve République. En 1961, un référendum sur l’indépendance de l’Algérie est organisé dans les départements de métropole et d’Algérie. C’est une large victoire du Oui à 75%. Les négociations entre le FLN (front de libération nationale) et le gouvernement français sont entamés. Elles débouchent le 18 mars 1962, sur les accords d’Évian. Cet accord est sur les conditions de l’autodétermination qui se fera par un referendum en Algérie. Les accords assurent un cessez-le-feu des hostilités le 19 mars à 12 h et permettent de mettre fin à la guerre qui ne dit pas son nom depuis 7 ans. La dernière partie des accords est sur la possibilité du retour de Français d’Algérie en métropole. Cette partie des accords est l’une de moins bien respectée avec des massacres de populations et un mauvais accueille à leur arrivée en France.

(Pour aller plus loin)

Les accords d’Évian marquent véritablement la fin de la guerre de l’Algérie et de la colonisation française. Ils marqueront profondément l’histoire de la France et de l’Algérie. L’exode avait déjà commencé avant les accords et les hostilités entre les deux camps continueront encore plusieurs mois. La guerre d’Algérie restera un passé douloureux des deux côtés de la Méditerranée. La France ne reconnaitre la guerre d’Algérie qu’en 1999. Les mémoires sont encore vives avec les descendants de harkis et des pieds-noirs. 

Références

🚨Retrouvez toutes les informations sur le fonctionnement de l’École alsacienne durant la période d'épidémie : EA - covid-19🚨