École alsacienne
École alsacienne > 2020 > décembre > 07 > Flash historique #7 – le 10 décembre 1948

Flash historique #7 – le 10 décembre 1948

L’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme : le flash historique de Pierre, élève de Terminale.

Chaque semaine Pierre, élève de Terminale, nous propose un « flash historique » mettant en lien une date de la semaine avec un événement qui a marqué l’Histoire.

Cette semaine : le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme est adoptée par l’organisation des nations unies.

Le 10 Décembre 1948 l’assemblée générale des Nations Unies se réunit à Paris au palais de Chaillot pour adopter la résolution 217 (III)A.

Lors de cette séance les 56 pays membres (en 1948) doivent se prononcer sur l’acceptation de la déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) regroupant 30 articles de droit international. Cette motion a été adoptée avec une majorité de 48 pays.

La DUDH s’inspire de celle de 1789 pendant la révolution Française et pose un principe d’universalité des droits. Elle réaffirme les principes de liberté, d’égalité et de justice. Tous les hommes et toutes les femmes sont nées égaux et ont la même dignité et les même droits.

Elle pose un principe inédit qui implique un droit humain supérieur à tous les États et traversant les frontières. Où que l’on soit sur terre, on peut demander et se référer à cette déclaration pour défendre ses droits. Elle permet à chacun de se défendre contre des lois allant à l’encontre des principes édictés et de lutter contre tout abus de pouvoir rompant un des articles. Cette convention renvoie aux trois objectifs fondateurs de l’organisation des Nations Unies : maintenir la paix dans le monde, promouvoir la DUDH et développer la coopération internationale. La déclaration guide de nombreuses actions de l’ONU à travers le Conseil économique et social et la Cour internationale de justice.

Tout citoyen du monde peut demander un jugement à la Cour internationale de justice de La Haye, si la DUDH n’a pas été respectée par un des États membres. Aujourd’hui c’est 192 pays qui l’ont ratifiée. La DUDH inspire tous les sous organismes de l’ONU ( HCR, UNICEF, OIT, FAO, OMS.).

(Pour aller plus loin)

Après la Seconde Guerre mondiale et les horreurs des crimes nazis et nippons, la plupart des pays souhaitent prévenir les générations futures des fléaux de la guerre. Cette déclaration est une avancée majeure dans le droit moderne par la protection universelle qu’elle assure à tous les êtres humains.

Elle inspire même la déclaration universelle des droits des enfants rédigée par la suite (1959). Trois personnes jouent un rôle capital dans sa rédaction: Eleanor Roosevelt (veuve du président des États-Unis Franklin D Roosevelt), Dr Chang, juriste chinois et René Cassin, professeur de droit français. Même si cette déclaration s’applique à tous les pays membres de l’ONU, 8 pays en 1948 sont opposés l’ Arabie Saoudite en raison de l’égalité homme-femme; L’Afrique du Sud (qui y voyait une remise en cause de l’apartheid entre noir et blanc); l’URSS et quelques pays de l’Amérique centrale qui ne respectaient pas le principe de liberté et des droits politiques. Aujourd’hui la DUDH est traduit dans 518 langues symbole de son universalité.

Source : 

https://en.parisinfo.com/paris-museum-monument/118358/Palais-de-Chaillot https://www.amnesty.fr/focus/declaration-universelle-des-droits-de-lhomme https://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

🚨Retrouvez toutes les informations sur le fonctionnement de l’École alsacienne durant la période d'épidémie : EA - covid-19🚨