École alsacienne

Hommage à Josiane Briane

Pierre de Panafieu, directeur de l’École alsacienne

Josiane Briane qui nous a quittés le 29 octobre dernier a été directrice du Petit Collège de 1992 à 2009. René Fuchs l’avait engagée pour prendre la succession de Marie Malcome. J’ai travaillé huit belles années avec elle, en parfaite intelligence. 

L’École alsacienne ne lui était pas inconnue quand elle prit ses fonctions. Pendant seize ans, elle avait dirigé l’IFTP, institut de formation des professeurs des écoles. A ce titre, elle entretenait des relations avec les écoles privées sous contrat laïques telles que La Source ou l’Ecole Aujourd’hui et bien entendu l’Ecole alsacienne. 

Elle avait confié aux Cahiers de l’Ecole alsacienne deux interviews, l’une à son arrivée, l’autre après son départ à la retraite.

Pour que nous entendions une dernière fois sa voix, j’en tire deux extraits :

Je suis heureuse de penser que telle sera ma tâche. Je désire rester tout autant disponible pour entendre ce que les enfants expriment de leur vision du monde, du sens qu’ils donnent à la vie, à l’avenir et à notre commun présent. 

Voir les élèves se construire, grandir et avoir tous ces échanges sont les deux choses principales que je garderai de mon passage à l’École. Puis évidemment, voir aussi une équipe qu’on a connue très jeune, voir des individualités se construire, évoluer, les voir développer leur profession, leur personnalité, fut aussi une autre grande source d’enrichissement. 

Josiane Briane, Les Cahiers de l’École alsacienne

Elle aura été une grande directrice, attentive à chaque élève, à chaque situation, parfois difficile, à chaque collègue. 

Elle nous a quitté dans la discrétion et la dignité. 

Elle nous manque.

Pierre de Panafieu

Bruno Bourdeau, CPE du primaire de l’École alsacienne

Ce n’est pas sans émotion, que je souhaite rendre hommage à Mme Briane qui vient de disparaître brutalement. 

Je la connaissais depuis plus de vingt ans. C’était une femme remarquable qui m’a probablement aidé à devenir ce que je suis à l’École aujourd’hui. 

Comme beaucoup au Petit collège, elle a été notre professeur de sciences de l’éducation à l’IFPP, institut de formation des maîtres et tuteur au cours de nos stages d’observation et de prise en charge des classes qui nous  accueillaient en tant qu’élève stagiaire.

Dotée d’une grande connaissance de la pédagogie, elle a su nous former, nous soutenir, nous accompagner, nous donner le goût de ce beau métier. J’ai ensuite travaillé auprès d’elle, en tant que CPE pendant six ans. Nous avions une grande complicité professionnelle.

Madame Briane a toujours oeuvré pour défendre avec conviction les projets du Petit Collège et a toujours accueilli avec enthousiasme les nouvelles expériences menées dans les classes. Nous aimions échanger sur des questions pédagogiques, éducatives et sur des sujets plus généraux. Que de fous-rires aussi…

Elle nous faisait toujours part de son expertise avec une grande hauteur de vue, une belle sensibilité. Femme très cultivée et très humaine, elle aimait son équipe, la défendait. Elle portait avec brio les valeurs du petit Collège et était très investie des tâches qui lui incombaient et cela, dès le début de sa carrière à l’école. 

Elle avait dit dans un article datant de 1992 (cité par Pierre de Panafieu) en parlant de sa nouvelle fonction et de sa perception de l’école :

C’est une philosophie de l’éducation mais aussi une idée du bonheur qui s’incarne, qui se transmet à travers des choix pédagogiques convaincus et lucides. Partout se manifeste la volonté de soutenir la croissance et la réussite des enfants. Cela exige que notre vigilance, notre créativité ne faiblissent pas, que notre attention s’attache à tous les aspects de leur parcours d’élève…

Josiane Briane, Les Cahiers de l’École alsacienne

Mme Briane était aussi une épicurienne, aimant la nature, les plantes dont elle aimait s’occuper. Elle regardait toujours les enfants avec bienveillance et tendresse quand elle traversait les cours de l’école, les regardait jouer, interagir…

Je désire rester tout autant disponible pour entendre ce que les enfants expriment de leur vision du monde, du sens qu’ils donnent à la vie, à l’avenir et notre commun présent…

Josiane Briane, Les Cahiers de l’École alsacienne

Ce fut un noble dessein porté dix-sept années.

Un bel exemple à suivre pour notre institution. 

Bruno Bourdeau

Solidarité et ouverture sociale

Solidarité et ouverture sociale

28 650€ de 120 000€ collectés
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.
Détails de facturation

Termes

Total du don : 500,00€

Par mon don, je rends possible les projets de solidarité et d’ouverture sociale de l’École alsacienne

Chers parents,
Chers anciens élèves, Chers amis,

La solidarité entre familles et l’ouverture sociale sont au cœur du projet de l’École alsacienne. Il est donc important que la crise sanitaire ne crée pas des exclus parmi les enfants actuellement scolarisés et ne freine pas l’élan d’égalité des chances.

L’École alsacienne vous propose de venir en aide aux familles dont l’activité professionnelle a été brutalement amoindrie au point qu’elles ne puissent plus financer la scolarité de leurs enfants. D’autre part, nous souhaitons poursuivre la dynamique d’ouverture sociale en étendant les Bourses Charcot au Collège en accueillant deux jeunes lauréats des bourses Charcot dès la classe de 6ème .

En complément des contributions volontaires demandées aux parents, nous avons besoin de vous. Grâce à votre don, le vôtre ou celui de votre entreprise, vous contribuerez à la réalisation de ces deux projets en orientant une partie de vos impôts vers l’École alsacienne.

D’avance, merci pour votre générosité !

Pierre de Panafieu, Directeur de l’École alsacienne
Alain Grangé-Cabane, Pdt de l’École alsacienne
Micheline Kingston, Pdte de l’Association des Parents d’Elèves de l’EA
Marine Nahooray, Pdte de l’Association des Anciens Élèves de l’EA

1er projet : soutien au Fonds d’Urgence Familles

Assurer la continuité pédagogique c’est aussi préserver la scolarité d’un enfant malgré les difficultés financières de ses parents. La crise sanitaire ne doit exclure aucun enfant de l’École alsacienne.

Nous vous proposons d’orienter votre don individuel ou d’entreprise vers le Fonds d’urgence Familles afin d’éviter que des familles fragilisées par la crise sanitaire retirent leurs enfants de l’École alsacienne.

objectif : 60 000 € pour constituer le Fonds dès maintenant

soit l’équivalent du soutien à 30 à 40 enfants dans les 6 prochains mois.
→1 don de 1 000 € (340 € après déduction IR) finance 1 trimestre de scolarité.
→1 don de 3 000 € (750 € après IFI) finance 1 an de frais de scolarité.

2ème projet : Bourses Charcot dès le Collège

En 2019, les dons reçus ont financé trois nouvelles bourses Charcot. Depuis 2014, les bourses Charcot font bénéficier plusieurs élèves du Collège Ronsard (Seine Saint-Denis) d’une scolarité entièrement prise en charge, au lycée de l’École alsacienne. Cette action d’égalité des chances est une réussite pour les lycéens et pour l’École.

L’École souhaite étendre cette action et permettre, dès 2021 d’accueillir deux collégiens lauréats Charcot dès la classe de 6ème.

Objectif : 60 000 € pour ouvrir les bourses Charcot à des élèves de collège

soit financer la scolarité de lauréats Charcot dès la classe de 6e (frais de scolarité, demi-pension, voyages…).
→1 don de 500 € (170 € après déduction IR) finance deux semaines de collège d’un lauréat Charcot.
→1 don de 2 000 € (500 € après déduction IFI) finance 2 mois de scolarité.
→1 don de 8 000 € (2.000 € après réduction IFI) finance une année de scolarité complète.

 

Orientez votre impôt vers la solidarité à l’École alsacienne !

Infos à jour – Avril 2020

IR – Impôt sur le Revenu

Votre don avant le 31/12/20 bénéficie de 66% de réduction d’impôt.

Ex : un don de 1 000 € à l’École alsacienne ne vous coûte que 340 € (don maximum : 20 % du revenu net imposable).

IFI – Impôt sur la Fortune Immobilière (ex ISF)

Votre don avant le 11/06/20 pour l’Île de France (voir dates différentes pour les autres départements) bénéficie de 75% de réduction d’impôt.

Ex : un don de 5 000 € ne vous coûte que 1 250 € (réduction fiscale maximum de 50 000 €/ an soit un don maximal de 66 667 €).

IS – Impôt sur les sociétés

60 % de réduction de votre don avant la clôture de votre exercice fiscal.

NOUVEAU ! Le don de votre entreprise est limité à 5‰ du CA ou au plafond alternatif de 10 000 € de don.

Pour rappel l’École ne bénéficie pas de la Taxe d’apprentissage

Plaquette fundraising EA avril 2020

🚨Retrouvez toutes les informations sur le fonctionnement de l’École alsacienne durant la période de confinement : EA - covid-19🚨